Les Spécialités

Les thérapeutes du centre Fit360 vous accompagnent dans votre rééducation grâce à leurs nombreuses spécialités.

Accordion Content

Le thérapeute manuel travaille en considérant le corps et l’organisme comme un ‘tout’.

Cela implique que des liens biomécaniques et physiologiques entre les différentes parties du corps sont analysés afin de trouver l’origine primaire du problème.

Cette démarche permettra de savoir si le motif de consultation est bien un problème local, irradiant ou encore compensatoire d’un déséquilibre ou d’un blocage articulaire à distance.

De cette manière, la thérapie manuelle contribue à régler votre problème sur le long terme et à retrouver une vie normale sans douleur.

L’ostéopathie est une méthode d’examen et de traitement manuelle de l’appareil moteur, des organes et des tissus dans l’organisme. 

L’ostéopathe examine et traite manuellement la mobilité de tous ces systèmes et recherche les limitations de mobilité qui peuvent avoir un rapport avec la douleur ressentie par le patient. 

L’ostéopathe recourt à des connaissances pratiques approfondies sur l’anatomie, la physiologie, la neurologie et la pathologie.

Que fait l’ostéopathe ?

Un ostéopathe fait l’inventaire de tous les blocages et de toutes les limitations de mobilité dans l’organisme, qui ont un rapport avec la douleur. 

Il se met ainsi à la recherche de la cause de la douleur et la traite par le biais de manipulations, de techniques musculaires et de mobilisations. 

L’ostéopathe ne guérit pas mais stimule l’organisme à guérir de lui-même. Il procède en neutralisant les blocages et les limitations de mobilité qui entravent une bonne guérison. Aucun appareil ni aucun médicament ne sont utilisés. 

Au terme du traitement, l’organisme a le temps nécessaire pour réagir aux diverses techniques.

Généralement, on laisse passer au moins une semaine entre deux traitements.

Les troubles éventuels peuvent être les suivants :

  • Plaintes dorsaux et cervicaux : douleur, lumbago, hernie, blocages, raideurs musculaires, mobilité réduite, etc.
  • Plaintes articulaires : douleurs, épaule gelée, coude du joueur de tennis, etc.
  • Maux de tête : céphalée de tension, migraine, vertige.
  • Blessures sportives : entorses, inflammations à répétition, tendinite, crampes, douleurs, etc.
  • Troubles organiques : remontées acides, aigreurs d’estomac, ballonnements, troubles intestinaux, constipation, troubles digestifs, etc.

Chez l’enfant, l’ostéopathie peut apporter une aide en cas de pleurs excessifs, de reflux, de déviations posturales fonctionnelles, de troubles comportementaux, de troubles de la concentration, de retard de développement, de mauvais sommeil, de maux de ventre, de crampes intestinales, de plaintes de défécation, etc.

Notre kinésithérapie respiratoire se base sur la technique développée par Postiaux, célèbre chercheur dans le domaine. 

Cette technique consiste à ventiler et à réaliser un désencombrement bronchique en aidant le patient à réaliser une expiration longue et prolongée assistée afin de faire remonter les sécrétions efficacement.

Cette spécialité consiste principalement à prendre en charge l’incontinence urinaires et annales (urinaires et fécales), qu’elles soient de type urgence ou à l’effort.

Les séances se basent sur l’explication du fonctionnement de la continence, de nombreux conseils, ainsi que la prise de conscience et la rééducation du périnée (muscle responsable de la continence). 

L’outil utilisé est principalement le biofeedback qui consiste à faire prendre conscience au patient du travail de son périnée. Une autre technique couramment utilisée est le renforcement de la sangle abdominale et du périnée par l’hypopressif. 

Ces techniques et conseils combinés donne d’excellents résultats et aident le patient à retrouver une vie normale.

La kinésithérapie sportive est une spécialisation qui permet, par des exercices et techniques  spécifiques, de raccourcir la période d’incapacité du sportif. 

Le thérapeute donnera également des conseils appropriés au sportif afin d’éviter la récidive.

Ce complément à la thérapie manuelle classique est l’approche du viscéral, c’est à dire des organes et viscères (système digestif, urinaire, gynécologique).

Ces derniers peuvent perturber votre corps au niveau musculo-squelettique par leurs adhérences éventuelles ou la perturbation de leurs accroches ligamentaires. 

Le thérapeute va ainsi pouvoir faire des liens entre les viscères problématiques et leurs relations neurovegetatives, embryologiques, physiologiques et biomécaniques afin de libérer les problèmes de surface ressentis par le patient.

Accordion Content

La thérapie des ventouses existe depuis plus de 3000 ans. 

La pose de ventouses a des actions mécanique, réflexe, métamérique, humoral, auto-hémothérapique, antalgique ou encore vertébro-viscéral pour de nombreuses pathologies (problèmes inflammatoires, musculaires, articulaires, rhumatismaux, tissulaires…).

Ces manœuvres de drainage lymphatique ont été mise au point par le célèbre chercheur Leduc.

Le drainage lymphatique manuel est un massage qui vise à stimuler la circulation de la lymphe lorsque celle ci est affaiblie par un problème physiologique ou une opération et qu’un oeudème s’est formé. 

Elle est aussi utilisée en prévention après ablation d’un noeud lymphatique lors de cancer.

Elle est combinée à la pose de bottes de pressotherapie si nécessaire afin d’avoir un effet optimal.

Le Dry Needling est un complément efficace de la thérapie manuelle des points trigger. 

On pique de manière très précise dans les points trigger, qui provoquent les plaintes actuelles, avec des aiguilles d’acupunture jetables dans d’excellentes bonne conditions d’hygiène. 

La crispation est résolue, la vascularisation améliorée et l’infection locale est diminuée. 

De nombreuses études ont montré que ce n’est pas l’injection d’un médicament, mais la piqûre ciblée dans le point trigger myofascial qui est responsable de la réussite d’un traitement.

C’est ainsi que l’on a créé l’expression ‘aiguille à sec’. 

Le Dry Needling est un moyen efficace de traiter des douleurs myofasciales, mais il faut l’utiliser comme élément intégral du traitement des patients avec des douleurs myofasciales chroniques ou aiguës. 

Toutefois l’accent est mis sur le domaine rhumatologique et orthopédique (également applicable pour des maladies avec des tendances chroniques) et dans le secteur de l’orthopédie sportive (même dans l’état postopératoire).

La réathlétisation complète le suivi rééducatif par une approche spécifique au réentrainement du sportif de loisir ou de haut-niveau blessé. 

Elle est donc indispensable pour accompagner le sportif vers une reprise complète de son activité.

Une réathlétisation bien conduite permet d’une part de potentialiser la qualité de travail de rééducation et d’autre part de réduire le risque de récidive de blessure.

Le concept des chaines musculaires a été inventé par Françoise Mézières. C’est une technique globale qui considère que les muscles sont liés les uns aux autres par leurs fascias.

Ces muscles sont solidaires comme les maillons d’une chaîne. Une action faite sur un muscle a un impact sur le reste de la chaîne.